Projets clôturés

Découvrez tous les projets qui ont été réalisés en cours de 2018 grâce au Fonds de rencontre.

Tournoi international des 3 Frontières
Tournoi international des 3 Frontières

S’ils ne maîtrisaient pas forcément la langue du voisin, les jeunes sportifs participant au tournoi international des 3 Frontières ont tout de même pu échanger… des volants avec leurs voisins français, allemands ou suisses au cours de deux jours de tournois au ni-veau relevé. Avec près de 450 participants et une fréquentation importante, les meilleurs joueurs de chaque pays ont pu s’affronter lors d’échanges de volants effrénés. L’aspect sportif a permis de regrouper des jeunes sportifs qui ne se rencontreraient pas forcément sans la tenue de tels événements internationaux. A l’issue de la compétition sportive, les joueurs de badminton ont pu partager et échanger autour d’un verre de l’amitié bien mérité.

Premier concert d’orgue et flûte binational

De par l’originalité du duo flûte et orgue relativement peu commun, ce concert binational franco-suisse a attiré des spectateurs des trois pays, amateurs d’orgue, de flûte, mélomanes ou simples curieux. Au programme : compositions de grands noms de la musique classique, tels que Bach, Telemann, Tchaïkovski, mais également Chaminade, Vierne, Alain, Widor ou encore Chemin-Petit. Les deux solistes de renommée internationale, l’un suisse, l’autre français, se sont produits devant un public transfrontalier enthousiaste à Village-Neuf. A l’issue du concert, un verre de l’amitié a permis aux différents intervenants et musiciens des trois pays d’échanger dans les deux langues et d’apprendre à mieux connaître ses propres voisins, surtout s’ils ont pour point commun d’apprécier également la musique classique.

5ème Rencontre œcuménique de la Regio TriRhena (KIRK 2018)
5ème Rencontre œcuménique de la Regio TriRhena

La 5ème rencontre œcuménique transfrontalière a rassemblé plusieurs centaines de français, d’allemands et de suisses dans le centre-ville de la ville de Mulhouse pour une journée de célébration œcuménique. Sur le thème « Qu‘as-tu fait de ton frère, Wo ist deine Schwester », les participants des trois pays se sont rencontrés autour d’un programme commun composé de célébrations, d’ateliers, d’un programme spécial pour les jeunes, d’un programme enfant, d’ateliers de réflexion, de concerts et d’expositions. Le public était constitué de membres des églises organisatrices (catholiques et réformées) des trois régions transfrontalières et de badauds présents en centre-ville. Cette rencontre a permis une réflexion et échange sur le thème très actuel de l’accueil et de la solidarité avec l’autre.

Honorer les morts et célébrer la paix
Honorer les morts et célébrer la paix

Véritable symbole de paix européenne, le projet transfrontalier né de l’association entre l’orchestre allemand Orchestergesellschaft Weil am Rhein et la chorale française Chorilla a permis à près de 150 musiciens français, allemands et suisses de répéter ensemble et de se produire lors de trois dates prévues de part et d’autre du Rhin. Lors des deux concerts qui se sont tenus en Alsace, une association alsacienne d’histoire, l’Association Culture et solidarité a contribué à restituer le contexte historique à l’aide de panneaux explicatifs des événements historiques survenus dans la région lors de la Première Guerre mondiale. A Altkirch, les allocutions des personnalités politiques françaises et allemandes conviées ont été précédées de l’hymne européen en ouverture de concert. Ont suivis au programme des œuvres de Debussy, Mahler, Fauré et de Verdi.

Mot et mouvement : Atelier d’écriture trinational sur le thème « l’Autre »
Mot et mouvement : Atelier d’écriture trinational sur le thème « l’Autre »

Une cinquantaine d’adolescents du collège Schickelé à Saint-Louis, de l’Oberrhein Gymnasium à Weil am Rhein, de la Sekundarschule De Wette à Bâle et du FES de Lörrach ont participé à l’atelier d’écriture trinational sur quatre jours organisé par le Freies Theater Tempus Fugit. Sous-divisés en groupes mixtes et animés par des écrivains professionnels, les jeunes ont composé des textes et des poèmes sur la thématique de « l’Autre ». A l’aide d’éléments non-verbaux, ces ateliers artistiques alliant mots et mouvements –texte et théâtre- ont ainsi permis de développer la créativité artistique tout en diminuer la barrière de la langue entre les jeunes des trois pays. A l’issue des trois jours d’ateliers, les résultats du projet ont été présentés à la bibliothèque municipale de Lörrach et au collège Schickelé à Saint-Louis.

Spectacle médiéval
Spectacle médiéval

Le partenariat formé pour l’occasion entre l’Association française Ferrette la médiévale et l’école du cirque suisse du Jura a permis à des dizaines de participants de tous les horizons : cavaliers, acrobates et passionnés de l’époque médiévale, de travailler ensemble sur la production d’un spectacle sensationnel. Ce spectacle alliant récit de chevalerie, arts du cirque, arts équestres avec des costumes, une sonorisation, éclairage et un décor pour l’occasion a été donné quatre fois devant un public conquis d’environ 1 500 personnes sur trois jours. Des ateliers de découverte et d’initiation aux arts du cirque et aux arts équestres ont également été organisés pour le grand public et ont attirés des jeunes et des personnes en situation de handicap.

Orchestre de cuivre trinational
Orchestre de cuivre trinational

Ce projet musical a rassemblé une soixantaine de jeunes élèves émanant des écoles de musique de Weil am Rhein et Lörrach en Allemagne, Bâle et Reinach en Suisse ainsi que Saint-Louis et Huningue en France autour d’un orchestre trinational de cuivres. Après une journée de répétition commune en Suisse et d’un repas partagé, les élèves des différentes écoles de musique se sont produits des deux côtés du Rhin avec deux concerts en France à l’occasion de la fête de la musique et un en Allemagne pour l’ouverture du festival de cuivres à Weil am Rhein. Si certains jeunes ont pu utiliser les connaissances linguistiques acquises à l’école avec leurs voisins, la langue commune de la musique a suffi à rapprocher le reste des jeunes musiciens.

Repair Café Rheinfelden
Repair Café Rheinfelden

Les citoyens de Rheinfelden (Allemagne) et Rheinfelden (Suisse) se sont rencontrés à dix reprises sur l’année 2018 pour réparer des objets cassés et ainsi éviter de les jeter. Les visiteurs du Repair Café ont eu la possibilité d’apporter leurs objets du quotidien pour les réparer sur place avec l’aide de bénévoles et d’experts. Qu'il s'agisse de vêtements, d'appareils électriques, de meubles, de vélos ou de jouets - au Repair Café, il était possible de chercher ensemble une façon de redonner vie à son objet. L’objectif du projet était, entre autre, de favoriser les rencontres entre les habitants des deux Rheinfelden et de contribuer à la protection de l’environnement.

Festival alévi trinational
Festival alévi trinational

Le festival est né de la collaboration entre les communautés alévies de Saint-Louis, Bâle-Ville, Weil am Rhein, Rheinfelden et Müllheim. Le projet avait pour objectif de promouvoir la culture alévie et d'offrir aux visiteurs intéressés un aperçu de l'alévisme. Au programme du festival, diverses activités :outre la musique et la littérature alévie, des tables rondes politiques ont également été organisées, auxquelles des représentants alévis et non alévis ont été invités. Le festival a permis un échange transfrontalier et interculturel au sein des communautés alévies des trois pays et entre les curieux non-alévis des trois pays. Le festival était ouvert à tous. Au total, environ 2 000 personnes ont assisté au festival à chacune des journées de l’événement.